Article / underground - le, 24/01/2017

Les montagnes comme héritage

INTERVIEW – PORTRAIT | MOUNTAINS LEGACY ICELAND

Les Mountains Legacy reviennent sur leur parcours à la faveur de la sortie de leur film « Iceland ». Âgés à peine de 24 ans seulement, le trio réinvente la pratique de la montagne en courant des lignes de crêtes vertigineuses. Réalisateurs nourris des dernières technologies hyper légères en matière de tournage, ils s’inscrivent résolument dans les pas de leurs ainés avec caractère et respect.

portraits équipe

Ultra Mag: Bonjour les Mountains Legacy, pouvez vous nous dire d'où vient le nom Mountains Legacy et qui compose ce groupe (quels sont vos filiations / passé sportif) ?

Mountains Legacy : Salut Ultra Mag !! Mountains legacy c’est textuellement « l’héritage des Montagnes», ça vient droit de nos origines, on a des familles de sportifs, très jeunes initiés à l’outdoor que ce soit en montagne ou en mer. On nous à toujours poussés à vivre à l’extérieur entre potes et c’est ce qu’on aime retranscrire au travers de notre collectif.  ML c'est avant tout 3 amis de 24 ans Florent, Cédric et Jordan, nous sommes passionnés de sport outdoor, assez polyvalent dans beaucoup de discipline, on utilise notre deuxième passion (la vidéo) afin d’immortaliser nos sessions.

« comment mettre en avant l’Homme dans son milieu naturel »

UM : Nous vous voyons souvent, grâce à votre maitrise du drone, sur des crêtes vertigineuses dans les Calanques notamment. Comment appelez vous votre pratique ? Alpinerunning, Alpitrail, skyrunning, ridge running ?

ML : On adore dire que c’est un mélange de grimpe et de skyrunning qui forme l’Alpinerunning. On est assez addict de belles crêtes, on court depuis très jeune et l’évolution du Trail pousse à pratiquer la montagne autrement. On est aussi des vidéastes et on regarde beaucoup l’esthétisme du spot et comment mettre en avant l’Homme dans son milieu naturel. Avec les avancées technologiques que ce soit dans le matériel sportif ou le numérique on arrive à partir très léger et capturer des moments inoubliables.

calanques

UM : Il y a t-il un entrainement spécifique pour courir sur un chemin si étroit sans beaucoup de marge d'erreur ? Quels conseils donneriez-vous à d'autres coureurs voulant s'essayer à ce sport ?

« Le risque et la marge d’erreur vont de paire, à force d’entrainement et de répétition, tu deviens confiant »

ML : Courir beaucoup beaucoup ! ahah ! Plus sérieusement il faut pas mal s’entrainer sur des terrains très techniques pour avoir de bon appuis. On fait beaucoup de grimpe et on a un entraînement spécifique en salle (proprioception et renforcement musculaire). Le risque et la marge d’erreur vont de paire, à force d’entrainement et de répétition, tu deviens confiant sur la manière de pratiquer ton sport en respectant la montagne et les règles de base.

affiche islande

UM : Puis vous décidez d'aller découvrir l'Islande cet été avec le réalisateur JC Pieri et Gabriel Ernst, pourquoi ce pays précisément et avec quel financement (sponsors etc..) ?

« Le plus beau des souvenirs c’est certainement la crête la plus pure sur plusieurs centaines de mètres au dessus de la mer avec un soleil de minuit »

ML : C’est notre deuxième projet avec JC Pieri, le premier avait été réalisé à Chamonix. L’Islande c’était une évidence ! C’est avant tout pour la diversité que l’île dispose puis c’est une terre naturelle de Running. On y trouve des pentes abruptes de plus de 1000 m en front de mer, des volcans encore en activités et des glaciers surdimensionnés. L’Islande c’est un pays incroyable qui regorge de beauté parfois hostile… Bref on adore !

On est soutenu par nos sponsors: GoPro, Crosscall, Decathlon Bouc bel air, Scarpa et Mazaki Motors. Pour financer ce film on a fait appel notre communauté via une plateforme de crowdfunding qui à été un succès on les remerciera jamais assez..

UM : Combien de temps êtes vous partis ? Quels furent vos meilleurs souvenirs ? Les pires ? /

ML : On est parti 3 semaines en tout le plus beau des souvenirs c’est certainement la crête la plus pure qu’on ait jamais couru, plusieurs centaines de mètres au dessus de la mer avec un soleil de minuit qui réchauffait nos coeurs après une longue et périlleuse ascension. Le pire souvenir c’est Florent qui ronfle pendant 4 nuits sans arrêt … l’enfer Aahahah !

UM : Deux films sont issus de ce voyage : Iceland et les coulisses du film. Ils ont été projetés lundi soir (cf. 3 oct. dernier) au cinéma Prado en avant première. Quels sont les retours (public / sponsors / autres) ?

ML : L’avant première du Lundi 3 octobre était forte en émotion, on avait une salle pleine à craquer, familles, amis, passionnés étaient présent. Beaucoup de retours positifs de la part des sponsors et du public après 1 an de travail et c’est la plus belle des récompense.

UM : Sous quel format va être exploité Iceland (net, festival, télévision outdoor..) ?

ML : On va présenter le film dans les festivals outdoor de montagne et on est en contact avec des chaines pour des diffusions très prochainement. Pour voir le film il va falloir attendre un peu d’ici fin novembre il devrait être disponible sur le net gratuitement ! (Ndlr. Le film est sélectionné pour le Trails In Motion Film Festival)

les coulisses du film ( Mountains Legacy)

UM : Quels sont les autres projets que vous envisagez pour 2017 ?

ML : 2017 va être assez mouvementé, on à pas mal de projet avec nos sponsors, de voyage personnel comme la Réunion, la Norvège et un très gros projet qu’on vous dévoilera assez vite 🙂 ! Merci encore pour l’interview Stay wild !

Mountains Legacy - Jordan/Florent/Cédric

https://www.facebook.com/montainslegacy

https://www.instagram.com/mountainslegacy/


Commentaires

comments powered by Disqus

Ultra Underground en partenariat avec WAA Ultra Equipment Ultra Underground en partenariat avec WAA Ultra Equipment