Article / absolu - le, 09/01/2017

La 9èmé édition de la Transtica: l'histoire de coureurs devenus géants

COMPTE RENDU – ULTRA TRAIL | COSTA RICA

La 9éme édition du Costa Rica Trail, la Transtica, s'est déroulée du 23 Novembre au 3 Décembre 2016 avec deux parcours de 200 et 117 km sur 5 jours. "Personne n'est plus faible ou plus fort mais à l'arrivée on est tous des géants"

La 9éme édition du Costa Rica Trail, la Transtica, s'est déroulée du 23 Novembre au 3 Décembre 2016 avec deux parcours de 200 et 117 km sur 5 jours
Option Extreme : 5 étapes, de 28 à 48 km par jour, distance totale de 200 km, dénivelé total de 9 200 m. Option Aventure : 5 étapes, de 18 à 28 km par jour, distance totale de 117 km, pour un dénivelé total de 4 650 m.
L’objectif principal du Costa Rica Trail, La Transtica est de faire découvrir le pays et son mode de vie à travers une aventure à caractère solidaire.
Une traversée du Costa Rica en 5 étapes, 200 km de la plage de Manuel Antonio Côte Pacifique, à Manzanillo Côte Caraïbes, une véritable aventure humaine et sportive.

plage départ

Nous arrivons à San José quelques jours avant pour effectuer les dernières reconnaissances du parcours et peaufiner les derniers détails.
La météo est très préoccupante, il fait inhabituellement froid à San José mais surtout L’ouragan OTTO s’annonce au large des côtes Caraïbes.
Au fil des heures la situation semble s’aggraver et le pays passe en alerte rouge, l’hôpital de Limon est évacué, les écoles et les parcs nationaux fermées et la population appelée à la plus grande vigilance …
Sur le terrain, l’équipe reco ne rencontre pas de problèmes particuliers mais tout peux changer en un clin d’œil.
Les flashs infos ne sont pas rassurants, quelques concurrents en ballade dans le pays avant la course sont rapatriés à l’hôtel …
OTTO fini par s’éloigner plus au nord alors que l’ensemble des concurrents est bien arrivé à l’hôtel.

Première prise de contact lors de la remise des dossards et nous avons hâte de partir enfin sur Manuel Antonio pour le prologue.

Le soleil nous accompagne jusqu’à Manuel Antonio et les quelques nuages rendront les conditions du prologue idéales !
16h00 le départ du prologue est donné, 6 km de plage, premières foulées, tous ont la banane, l’ambiance est excellente pour cette mise en bouche !

Etape 1: Villa – Nueva – Santa María de Dota:

Il va pleuvoir toute la nuit mais au petit matin, les conditions sont clémentes pour le départ de la première étape 42 km et 2990 m de dénivelé pour les Extrêmes, 18 km et 1200 m de dénivelé pour les Aventures !

Une étape difficile partant de Villa Nueva à 150 mètres d’altitude, température sur le départ supérieure à 30° au milieu d’une végétation tropicale, passage de col à 2 000m pour redescendre au milieu des plantations de caféiers sur Santa Maria de Dota à 1600 mètres d’altitude.

Joe Fagan (Nouvelle Zélande) remporte cette première étape en 4h59, 11 mn devant Roiny Villegas (Costa Rica) et Grégory Melchior (France), coté féminine ce sont Silvia Givogre (Italie) devant Harriet Kjaer (Danemark) et Karyna Jacques (France) qui complètent le podium.
Chez les Aventures, Danielle Lucas (France) et Silvia Chacon (Costa Rica) l’emporteront devant Patrick Garcin (France).
L’étape du jour aura fait mal et 5 concurrents de l’Extréme décident de basculer sur l’Aventure.
Le Rancho Guyabal nous accueille pour le bivouac du soir et nos kinés ont déjà fort à faire !

Etape 2: Santa Maria de Dota – Ojo de Agua

Un réveil a 6h00 pour cette deuxième étape, la nuit a été courte mais a porté conseil à 5 coureurs qui basculent avec sagesse sur le parcours Aventure !
Il fait beau sur le départ mais nous savons que les concurrents rencontreront le froid et la pluie en altitude, leur rappelant si nécessaire que La Transtica est aussi une course de montagne.
Un profil radicalement différent de la veille, 39 km et prés de 3000 de D+ pour les Extrêmes,
2& km et 1400 de D+ pour les aventures !

océan

Départ à 1600 m, 18 km de montée pour atteindre un premier col à 2 800 m d’où partiront les Aventures, 9 km de descente pour redescendre au village de Providencia à 1 800 m puis 12 km de montée pour rejoindre l’arrivée à Ojo de Agua, à prés de 3 000 mètres d’altitude !

Comme prévu brouillard et pluie seront de la partie, mais les paysages grandioses et la végétation luxuriante les font presque oublier. Coté Extrême les 2 leaders Joe Fagan et Roiny Villegas continuent leur mano à mano alors que sur l’Aventure la lutte est chaude entre Danielle Lucas et Silvia Chacon.

L’école de La Esperanza nous accueillera pour la nuit, bivouac coloré mais plus sommaire, la nuit sera fraiche et bercée par une pluie continue.

Etape 3 : La Esperanza – El Humo

Première donation de kits scolaires aux enfants de l’école, moments de partage, d’émotions et de sourires, et il faut déjà prendre le départ pour l’étape la plus longue de la course, 48 km pour les Extrêmes et 28 km pour les aventures.

Au départ il ne pleut presque plus mais les pluies abondantes de cette nuit ont rendu le terrain encore plus glissant et boueux.
Consignes de prudence sont rappelées sur la ligne de départ !

Une étape arrosée qui va mettre tous les concurrents à l'épreuve au cœur du Tapanti et de Montesky.
Du single track et de la boue, des glissades et des grimaces mais au final que du bonheur ! Roiny Villegas en profitera pour rattraper son retard sur Joe Fagan et prends la tête du général avec 5'46 d'avance.
Belle performance de Thierry Kerhornou, 3éme de l’étape et qui remonte  ainsi à le 5éme place au scratch.
Coté Aventure Patrick Garcin remporte l'étape et prend ainsi la première place au général devant Silvia Chacon et Danielle Lucas alors que Josette Loury est contrainte à l’abandon sur entorse.

Etape 4 : El Humo – San Pablo

Une étape dans le pays de la canne à sucre, il va faire chaud et très rapidement tous vont regretter les pluies de la veille.
Une étape plus courte 37 km pour les Extrêmes et 22 km pour les Aventures, moins de dénivelé mais quelques cotes sérieuses qui réveilleront la fatigue accumulée sur les 3 premières étapes.

Les deux leaders de l'Extrême termineront ensemble et Jean Baptiste Rosso complète le podium.
Coté féminine Silvia Givogre reste en tête devant Harriet Kjaer et Karyna Jacques. Chez les Aventures Patrick Garcin conserve la première place devant Silvia Chacon et Jairo Barquero. Aucun abandon à déplorer mais la journée de repos de demain sera la bienvenue.
Rendez vous pour le final à Puerto Viejo de Limon !

Caraïbes, nous voila, Il fait plus de 30° à notre arrivée à Cahuita, le soleil est de la partie, ambiance carte postale et farniente. Cerise sur le gâteau, un bivouac au confort nettement plus élevé nous accueille pour la nuit !
Au cours du repas du soir, il recommence à pleuvoir et cela ne s’arrêtera pas de la nuit.

Etape 5 : Playa Negra – Manzanillo

Au petit matin, coup de speed pour l’organisation, le niveau des rios est monté et il faut sécuriser les passages dont certains se feront à la nage !
Une étape de plage avec une boucle finale en peine jungle, boue et végétation à souhait, ultime condensé de cette Transtica.

jungle

Belle victoire d’étape pour Joe Fagan qui reprendra quelques minutes à Roiny Villegas sur les derniers kilomètres sans pour autant parvenir à reprendre la 1ére place du Scratch.

Roiny Villegas remporte donc cette Transtica 2016 devant Joe Fagan à 2mn. Jean Baptiste Rosso conforte sa 3éme place au général devant Silvia Givogre 1ére Féminine suivie d’Harriet Kjaer et de Karyna Jacques
Patrick Garcin termine 1er du Scratch Aventure  devant Silvia Chacon et Jairo Barquero.

Conclusion : Une édition intensément Pura Vida !

Au delà de l’exploit sportif réalisé par les 46 finishers de cette Transtica 2016 on doit aussi retenir les émotions intenses qui se dégagent sur cette arrivée finale car c’est en cela que le Costa Rica Ultra Trail n'est pas une course comme les autres.

On y souffre, on y patauge, on s’y mouille, on s’y entraide, on y partage, on y rit et on y pleure aussi parfois mais ce sont avant tout de grands moments de découverte, d’échanges, de partage et d’émotions au travers de l’accueil des communautés locales et des donations effectués tout au long de la course.
On y vit ce moment magique où l’osmose se fait, où l’ambiance se crée, au fil des bivouacs, au rythme de la météo et au travers des amitiés qui se nouent.
C’est à ce moment que la partition prend forme au tempo des personnalités et des expériences de vie, et que nous touchons les objectifs que nous nous étions fixés
Et puis viennent vos retours, quel bonheur, quelle récompense, nous avons tant donné pour cette Transtica...
Tous ont pu ainsi découvrir ce pays aux mille paysages, étonnant et attachant, et ont su vivre pleinement cette course unique et atypique qu’est La Transtica.
Notre objectif «  La découverte d’un pays et son mode de vie à travers une compétition sportive à caractère solidaire » a été largement atteint, cette fois encore.
L’organisation 2016, forte de l’expérience des éditions précédentes, s’est montrée exceptionnellement efficace, soudée et réactive, et a permis à tous les coureurs de vivre pleinement cette aventure, en toute convivialité et en toute sécurité.
Le groupe des coureurs à lui aussi répondu présent, chacun apportant  sa touche et réalisant son défi, contribuant ainsi à la réussite totale de cette Transtica 2016.
Chaque édition est unique et singulière puisque chacun arrive avec ses motivations, son histoire de vie et ses différences, pour vivre cette aventure jusqu’à l’extrême parfois !
Un grand merci à vous tous pour ces moments de pur bonheur.
Pura Vida !
Bernard Marchal

Crédit Photos : Marchal / Transtica

Témoignage de Harriet Kjaer (7éme au scratch, Extréme, 2éme Féminine, 200 km et 9 200 de D+ en 5 étapes, en 30h57’, 3éme participation à La Transtica.)

Je suis juste une petite coureuse".

Non... j'ai dit, Nous sommes tous des géants

Je me suis sentie un peu folle...

D'essayer de courir 200km à travers le Costa Rica moins de deux mois après m'être cassé la clavicule...

Mais comme les jours passaient, j'ai pu rencontrer 50 coureurs, avec 50 histoires différentes. Des histoires qui poussaient nos jambes douloureuses en haut des montagnes ou qui nous faisaient ramper tout en bas dans la peur ou la douleur...

Ces 50 histoires sont 50 vies différentes pleines de joie et de peine, qui nous font rire et pleurer, et continuer jusqu'à arriver à notre but. J'ai pu célébrer la vie avec 50 personnes incroyables, qui luttent toutes pour leurs propres raison.

Personne n'est plus faible ou plus fort.

Nous sommes tous juste des personnes avec nos propres batailles.

Certains souffrent en montant pendant que d'autres souffrent en descendant.

Certains ont des crampes et d'autres ont des doigts de pieds cassés.

Certains ont des chaussures trop petites, d'autres la peau brûlée par le soleil. Certains ne dorment pas et la plupart ont des ampoules et des ongles de pieds perdus.

Certains ont perdu un enfant ou un ami, d'autres ont trop de kilos avec eux.

Aucun problème n'est plus petit ou plus grand quand nous sommes sur cette course, ils sont tous une partie de notre histoire, une histoire que l'on ramène au sommet de la montagne pour les laisser respirer dans l'air frais et mettre du vent dans nos ailes et le sourire dans nos yeux.

Et quand on arrive à la ligne d'arrivée on est juste des personnes, des personnes qui ont transporté leur corps et leur esprit pendant 200km.

embrassade arrivée

Quelqu'un m'a dit "Bravo", et je lui ai répondu "Bravo à toi aussi".

Elle m'a dit "Enfin bon... Je suis juste une petite coureuse".

Non... j'ai dit, Nous sommes tous des géants

Classement Femmes Extreme 200km

1-Silvia Givogre, Italie, 28:43:28
2-Harriet Kjaer, Danemark, 30:57:43
3-Karyna Jacques, France , 32:22:02

Classement Hommes Extreme 200km

1-Roiny Villegas, Costa Rica, 23:20:32
2-Joe Fagan, Nouvelle Zelande, 23:22:45
3-Jean Baptiste Rosso, France , 27:55:53

Classement scratch Aventure 117 km

1-Patrick Garcin, France, 15:20:56
2-Silvia Chacon , Costa Rica, 15:29:54
3-Jairo Barquero, Costa Rica, 16:12:30
4-Danielle Lucas, France, 16:19:15
5-Bernard Porcher, France, 17:08:45
6-Cinthya Castro, Costa Rica, 17:51:26

Costa Rica Trail, La Transtica 2016 en chiffres:

•     9ème édition.
•     2 formats.
•     12 jours de voyage.
•     5 étapes.
•    6 nationalités représentées.
•    50 inscrits.
•    48 Partants.
•    16 Femmes.
•     Un parcours Extrême de 30 à 40 km par jour, 200 km avec un dénivelé positif total de 9 é00 m.
•     18 classés, 23h20 pour le 1er, 41h46 pour le dernier.
•     Un parcours Aventure de 20 à 30 km par jour, 117 km  avec un dénivelé positif total de 4 650 m.
•     28 classés, 15h21 pour le 1er, 26h36 pour le dernier.
•     1 abandon sur entorse, 1 forfait.
•    22 membres d’organisation.
•     1 médecin et une infirmière.
•     4 Kinés
•     Plus de 6 000 € d’aides distribués aux communautés du Costa Rica.

La Transtica est organisée par les associations CGSPORTEVENT (Trail des Balcons d’Azur www.traildazur.com) et  El Nino.

Pour plus d’informations contacter Bernard: bmarchal@latranstica.org ou le site: www.latranstica.org

voeux 2017


Commentaires

comments powered by Disqus